La «dream team» suisse de la moto présentée à Zürich

C'est une grande première dans l'histoire du sport motocycliste suisse: les teams Derendinger-Interwetten (Thomas Lüthi) et Technomag-Interwetten (Dominique Aegerter et Robin Mulhauser) n'ont pas seulement été présentés, ce samedi, aux médias de notre pays, ils ont immédiatement reçu leur baptême public, dans le cadre de Swiss-Moto, à Zürich, le rendez-vous incontournable de début d'année.

Entourés de M. Olivier Métraux, président de Swiss Automotive Group, partenaire principal du projet, et de M. Frédéric Corminboeuf, le patron des deux structures qui seront alignées cette année en championnat du monde Moto2, les trois pilotes ont répondu à toutes les questions, un peu plus de 24 heures après leur retour des essais de Jerez de la Frontera (Espagne).

"C'est assurément une grande satisfaction de pouvoir réunir sous un seul toit trois pilotes suisses et de pouvoir viser le podium à chaque week-end de course. Mais dans le sport, c'est l'athlète, avec son équipe, qui vise des sommets; le partenaire les accompagne avec beaucoup de plaisir", a souligné M. Olivier Métraux, l'homme qui a permis que ce rassemblement prometteur soit réalisé: "Lorsque Daniel-M. Epp – le mentor de Tom Lüthi, depuis ses débuts en GP – a décidé de stopper son activité et de remettre son team, il s'est tourné en priorité vers nous, estimant que nous étions la meilleure alternative pour la suite de la carrière de son pilote. Grâce au soutien de fidèles sponsors, nous avons dès lors pu mettre en place un second team afin d'accueillir Tom dans notre équipe. Les premiers contacts ont été très positifs et ont rapidement mené à un enthousiasme réciproque", a encore expliqué l'industriel vaudois.

Patron des deux structures, homme de terrain dynamique, Frédéric Corminboeuf aura lui la lourde tâche d'assurer le bon fonctionnement de l'ensemble: "Les grandes équipes de Formule 1, comme de MotoGP, ont presque toutes deux pilotes de pointe. Je suis persuadé qu'il faut passer par ce schéma pour se battre au plus haut niveau. J'ai deux pilotes intelligents et professionnels, Thomas Lüthi et Dominique Aegerter. Je ne suis donc pas inquiet et j'espère bien que cette concurrence sera positive. Et attention à Robin Mulhauser, il ne peut que bénéficier de l'apport d'un homme d'expérience supplémentaire."

Les pilotes, eux, ont rappelé qu'il leur restait encore un sacré travail à réaliser avant la première course de la saison, le dimanche soir 29 mars, au Qatar. Depuis la reprise des essais, ils ont en effet dû composer avec des conditions météorologiques difficiles; des conditions qui ont enfin été meilleures cette semaine à Jerez de la Frontera: "Nous avons encore plus d'un mois avant la première course, il n'y a donc aucune raison de s'énerver", explique ainsi Thomas Lüthi, quatrième des tests à Valencia et dixième, cette semaine, à Jerez de la Frontera. "Bien sûr que j'aimerais toujours pouvoir chasser le meilleur chrono, mais à ce stade de la saison, il faut construire. Et pour construire, il faut comprendre. A chaque journée de tests, nous trouvons de nouvelles choses, c'est très positif."

Dominique Aegerter tient à peu près le même discours, lui qui n'a jamais été un très grand spécialiste des essais hivernaux, mais qui arrive chaque fois en pleine forme au premier GP: "C'est dans un mois qu'il faudra être devant! Jamais, depuis le début de ma carrière, nous avions essayé autant de choses différentes en trois jours, c'est l'illustration parfaite de ce qu'est notre travail actuellement."

Quant au cadet de l'équipe, Robin Mulhauser, il se réjouit bien sûr de cette nouvelle aventure: "L'ambiance au sein de l'équipe est formidable, j'apprends beaucoup de choses en regardant travailler Thomas et je me sens chaque jour un peu mieux. Malheureusement, je sais aussi que je dois être patient avec mon épaule droite, qui a été opérée en décembre dernier", explique le jeune Fribourgeois.

Le championnat du monde 2015 commence le dimanche 29 mars sous les projecteurs du circuit de Losail, au Qatar.

Garages et carrosseries carXpert